Hughes fait l’éloge des bénévoles qui luttent contre la faim dans Algoma—Manitoulin—Kapuskasing

Ottawa — À l’approche du temps des Fêtes, les Canadiens sont davantage enclins à redonner à leur collectivité. Cependant, selon Mme Carol Hughes, députée d'Algoma-Manitoulin-Kapuskasing, pour les gens qui travaillent dans les banques alimentaires, le problème de la famine est quotidien, et les besoins continuent à croître.

Mme Hughes a attiré l’attention de la Chambre sur le pasteur Dan Lee, de Chapleau, qui, à son avis, fait partie de la solution. En effet, celui-ci a fondé la banque alimentaire de Chapleau, en plus de diriger l’Église pentecôtiste de cette collectivité. Elle a également souligné le bon travail du Club Rotary de Kapuskasing, qui gère à son tour la banque alimentaire, après des années de grands services rendus par le Kinsmen Club.

« Néanmoins, les banques alimentaires ne sont pas la seule façon de combler les besoins dans le Nord, a déclaré Mme Hughes. Sur l’île Manitoulin, en novembre, on a servi plus de 6 000 personnes lors d’une cérémonie de dégustation de nourriture gratuite dirigée par le pasteur Rodney Deforge, de la mission Homeland. »

Mme Hughes a aussi salué le travail que l’on accomplit à Elliot Lake pour maintenir une tradition qui consiste à lutter contre la faim et la solitude pendant les Fêtes.

« À Elliot Lake, le souper de Noël commémoratif Al Collett perpétue une autre tradition de générosité qui remonte à 33 ans : partager un repas en compagnie de personnes dans le besoin pendant les Fêtes. »

Mme Hughes a affirmé qu’il « ne s’agit là que de quelques exemples de la façon dont des gens de partout dans Algoma—Manitoulin—Kapuskasing se portent volontaires pour rendre leurs collectivités plus bienveillantes et empreintes de compassion à l’occasion des Fêtes et tout au long de l’année. »