In all of us command!

Les paroles de la version anglaise de l’hymne national du Canada ont été modifiées récemment. Si les sondages montrent que 58 % de la population approuve de ce changement, ce n’est un secret pour personne que tous ne sont pas d’accord. Dans la nouvelle version officielle de l’hymne, les mots « in all thy sons command » sont remplacés par « in all of us command ». Ce changement tient compte du fait que le Canada est devenu un pays inclusif qui valorise sa diversité et l’apport de l’ensemble de ses citoyens et citoyennes. Lorsque les paroles du même passage ont été modifiées en 1913, les femmes n’avaient même pas obtenu le droit de vote encore. La situation a beaucoup évolué depuis, et l’hymne a été actualisé en conséquence.

Les paroles de l’hymne national en anglais ont été composées en 1908, mais le chant avait été commandé en 1880 et les paroles étaient d’abord en français. À l’époque, les mots qui ont été modifiés récemment étaient « True patriot love thou dost in us command ». Ils ont été remplacés par « in all thy sons command » en 1913, ce qui contredit l’affirmation selon laquelle le changement aurait été apporté en l’honneur des soldats de la Première Guerre mondiale. Même si c’était vrai, dans notre histoire militaire, il y a nombreux récits de la contribution de femmes, et celles-ci servent aujourd’hui au combat dans nos forces armées modernes.

De nombreuses avances ont été réalisées depuis 1913 en matière d’égalité entre les sexes. Le suffrage des femmes date de 1918, suivi peu après du droit de briguer une charge élective en 1921. L’affaire « personne » qui a établi le droit des femmes d’être nommées au Sénat est survenue en 1929; elle est commémorée par la statue des Célèbres cinq sur la Colline du Parlement. Depuis 1980, les femmes peuvent devenir militaires, et, en 1982, l’égalité de statut des femmes a été consacrée par la Charte canadienne des droits et libertés

Il est intéressant de noter que les paroles en français, la version originale, n’ont jamais été modifiées. Elles sont neutres sur le plan du sexe et la version anglaise n’est pas une traduction littérale. Pour illustrer ce propos, voici la traduction anglaise officielle à l’intention de ceux qui liront ce texte en anglais et n’en ont peut-être jamais pris connaissance :

O Canada!
Land of our ancestors
Glorious deeds circle your brow
For your arm knows how to wield the sword
Your arm knows how to carry the cross
Your history is an epic
Of brilliant deeds
And your valour steeped in faith
Will protect our homes and our rights
Will protect our homes and our rights.

Le projet de loi du regretté Mauril Bélanger visant à modifier l’hymne national représentait la dixième tentative en plus de 35 ans pour éliminer toute distinction de genre dans l’hymne. En un sens, le débat devait un jour aboutir. En changeant les paroles, nous avons fait en sorte que plus de 18 millions de Canadiennes soient désormais incluses dans notre hymne national, et quand nous entonnons les mots « We stand on guard for thee », l’ensemble des soldats sont inclus aussi.

Bonne fête du Canada!