LA DÉPUTÉE HUGHES OBTIENT UN ENGAGEMENT DU MINISTÈRE À RENCONTRER LES INVESTISSEURS DE LA ACR

Ottawa – Aujourd’hui, lors de la période de questions, Carol Hughes a obtenu un engagement de la ministre du transport à rencontrer les investisseurs intéressés à sauver le service passagers de la Algoma Central Railway.

Mme Hughes a souligné le silence du Ministère pour obliger le gouvernement à se pencher sur ce dossier important et pour lequel l’échéancier est imminent.

« Sans ce financement, des centaines d’emplois seront éliminés à partir du Sault Ste. Marie jusqu’à Hearst. » indique Mme Hughes.  « Entre 38$ à 48$ milliards en bénéfices économiques annuels pour la région disparaîtront. »

La députée Hughes affirme que, même en corrigeant la situation à court terme, le gouvernement ne fait que gérer une crise qu’il a lui-même créée lors de la modification des subventions aux services voyageurs dans les régions rurales et éloignées.  Elle rappelle aux gens que des lieux comme Oba ne sont pas considérés comme ruraux ou éloignés d’après les normes gouvernementales.

« Pourquoi la Ministre n’a-t-elle pas rencontré les investisseurs et a négligé de répondre aux solutions soumises qui pourraient préserver le service passagers dans le Nord de l’Ontario, réduire les coûts d’opérations et diminuer la nécessité de subventions en cinq années? »

Dans sa réponse, la Ministre s’est engagée à communiquer avec les investisseurs afin de discuter des dernières solutions.

« C’est de cette façon que le parlement doit fonctionner, mais j’attendrai de voir ce qui en deviendra avant de considérer cette question résolue. »  dit Mme Hughes.  « J’espère que la Ministre dévouera l’attention que la ACR mérite.  Les emplois dans le Nord sont beaucoup trop précieux. »

Regardez l'échange ici: