LA DÉPUTÉE HUGHES RÉCLAME LE RETOUR DU PROGRAMME CONJOINT DE PROTECTION CIVILE :

La recherche et sauvetage difficile sous-évaluée par le gouvernement assoiffé d’excédents

Ottawa — Les équipes de recherche et sauvetage difficile de partout au pays voient leurs ressources diminuées tandis que le gouvernement assoiffé d’excédents amassent de l’argent pour attirer les électeurs, selon Carol Hughes, députée d’Algoma–Manitoulin–Kapuskasing.

Carol Hughes a questionnée le gouvernement à propos des réductions budgétaires de 2012 imposées au Programme conjoint de protection civile après le dépôt la semaine dernière du rapport de la Commission d’enquête sur Elliot Lake, qui recommande un engagement plus important du gouvernement fédéral envers les équipes de recherche et sauvetage en milieu urbain.

« Le rapport de la Commission d’enquête sur Elliot Lake souligne l’importance cruciale d’une intervention de qualité en recherche et sauvetage difficile dans de telles situations, explique Mme Hughes. Au lieu d’améliorer les services, en 2012, les conservateurs ont réduit le financement du programme qui soutient ces unités partout au pays. »

Selon la députée, ces réductions auraient passé inaperçues sans cette tragédie. Elle veut s’assurer qu’on honore adéquatement la mémoire de Lucie Aylwin et Doloris Perizzolo en donnant suite aux recommandations de la Commission d’enquête.

« Le ministre tirera-t-il des leçons de la tragédie d’Elliot Lake et renoncera-t-il à couper dans les programmes assurant la sécurité des Canadiens?   "Il ne s'agit pas de prendre la question en considération, il s'agit d`agir sur les recommandations!" »