LA DÉPUTÉE HUGHES SOULIGNE LE SOUTIEN CROISSANT POUR UNE MÉDAILLE DE LA GUERRE FROIDE

Ottawa – Selon la députée d’Algoma—Manitoulin—Kapuskasing, Mme Carol Hughes, la médaille qu’elle propose d’instituer en hommage aux hommes et aux femmes qui ont défendu le Canada d’une attaque possible lors de la guerre froide gagne de plus en plus de soutien au pays.

Mme Hughes a déposé des pétitions signées par des Canadiens qui soutiennent le principe d’une médaille de la défense du Canada peu après la reprise des travaux de la Chambre jeudi.

« Monsieur le Président, je prends la parole aujourd’hui pour présenter une pétition concernant les nombreux Canadiennes et Canadiens qui, à l’époque de la guerre froide, ont passé d’innombrables heures à servir le pays et à faire tout le nécessaire pour être prêts à intervenir en cas d’attaque sur le sol canadien, a déclaré la députée Hughes. Tous ces gens – qui servaient dans les forces armées régulières et de réserve, les corps policiers, les organismes de mesures d’urgence et des organismes civils – protégeaient le Canada de la menace posée par les pays du bloc soviétique. »

Mme Hughes dit avoir reçu de partout au Canada des messages d’appui à son projet de loi d’initiative parlementaire et entend déposer des pétitions à la Chambre pour faire valoir son idée le plus souvent possible. Elle est enchantée de pouvoir collaborer avec ceux désireux d’honorer les personnes qui ont servi le Canada avec abnégation pendant une longue et importante période de notre histoire.

« Les pétitionnaires demandent à la Chambre des communes d’appuyer le projet de loi C‑354, mon projet de loi d’initiative parlementaire, qui vise la création de la médaille de la défense du Canada, destinée à ces anciens combattants de la guerre froide, poursuit-elle. Je remercie toutes les personnes ayant pris la peine de me faire part de leur intérêt et de leur soutien qu’elles accordent à cette idée. »

La députée Hughes a rédigé son projet de loi d’initiative parlementaire avec l’aide du capitaine Ulrich Krings, d’Elliot Lake, et l’a d’abord présenté à la Chambre sous le numéro C‑460 à la dernière législature.

matériel connexe: