Canada's NDP

NDP

5 mai 2021

NPD : Le NPD dit qu'il est temps d'avoir un programme national de dentaire

Étant donné que Canada occupe l’une des dernières places parmi les 37 pays de l’OCDE pour ce qui est du financement public des soins dentaires, le NPD demande au gouvernement d’appuyer sa proposition visant à fournir une assurance dentaire à des millions de Canadien·nes qui ne peuvent pas se permettre une visite chez le dentiste. Le plan du NPD, présenté par le député Jack Harris, est entièrement chiffré par le directeur parlementaire du budget et profiterait à 6,7 millions de personnes au Canada dont le revenu familial est inférieur à 90 000 $ par année.
« Les familles canadiennes sont souvent obligées de faire le choix difficile entre prendre soin de leur santé dentaire et mettre de la nourriture sur la table ou payer leurs factures. La pandémie de COVID-19 n’a fait qu’empirer les choses, a déclaré le député Charlie Angus (Timmins–Baie James). Les libéraux promettent une assurance dentaire aux Canadien·nes depuis des années, mais, comme on le voit dans le budget du mois dernier, ils continuent de rompre leur promesse. Nous savons que les gens ne peuvent pas se permettre d’attendre plus longtemps pour que les libéraux agissent».
À l’heure actuelle, une personne sur trois au Canada n’a pas accès à une assurance dentaire et plus d’une personne sur cinq affirme que les coûts les dissuadent de consulter un dentiste. Les néo-démocrates veulent mettre fin à cette inégalité dans l’accès aux soins de santé de base et faire valoir les coûts sanitaires et économiques de l’inaction du gouvernement fédéral.
Si elle n’est pas traitée, une mauvaise hygiène dentaire cause de nombreux problèmes de santé graves comme les maladies cardiovasculaires, la démence, les infections respiratoires et les complications diabétiques. Partout au pays, les salles d’urgence ont du mal à répondre à la demande causée par la COVID-19. Pourtant, toutes les neuf minutes, en Ontario, une personne se rend aux urgences à cause d’une douleur dentaire, alors que ce dont elle a vraiment besoin, c’est de voir un dentiste. Le coût de ces visites au Canada est estimé à plus de 150 millions de dollars par an.
« Beaucoup de gens se rendent aux urgences à cause de problèmes dentaires qui pourraient être facilement évités s’ils avaient les moyens de se payer des soins dentaires de routine. Mais payer pour des visites régulières chez le dentiste est tout simplement hors de portée pour beaucoup de gens, a déclaré la députée Carol Hughes (Algoma–Manitoulin–Kapuskasing). C’est pourquoi nous avons présenté ce plan pour faire en sorte que tous les Canadien·nes puissent se payer ces soins vitaux ».