La Journée internationale de la femme met en lumière la responsabilisation

Elliot Lake – La députée d’Algoma—Manitoulin—Kapuskasing, Carol Hughes, souhaite rappeler à toutes et à tous que le 8 mars est la Journée internationale de la femme.

Carol Hughes affirme que, chaque année, il devient de plus en plus important de discuter des enjeux propres aux femmes, car certaines personnes pensent que la lutte pour l’égalité est chose du passé.

« Il n’y a rien de plus faux, déclare Mme Hughes. En vérité, le thème retenu cette année nous prouve qu’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir. »

Le thème de 2016 est Outillées pour l’égalité et on encourage les gens à utiliser les réseaux sociaux pour parler de femmes qui les inspirent, avec le mot-clic #légalitécesttoi.

En plus du thème officiel de cette année, Mme Hughes demande aux gens de penser à des façons de montrer aux jeunes filles qu’elles sont importantes et outillées elles aussi. 

« Le travail accompli par l’organisme de bienfaisance Plan International avec sa campagne Parce que je suis une fille est très inspirant, explique Mme Hughes. Avec des efforts sérieux comme celui-là, nous pouvons façonner un avenir où chacun peut contribuer à sa façon et où personne n’est mise de côté en raison de contraintes culturelles ou d’un manque de possibilités et de débouchés. »

Le 8 mars, Carol Hughes participera au petit déjeuner de la Journée internationale de la femme, sur la Colline du Parlement.

« Le Parlement a longtemps été perçu comme un club réservé aux hommes. Je suis heureuse de constater que les néo-démocrates s’efforcent chaque jour de repousser ses limites. Mon parti m’a toujours soutenue et il a proposé ma candidature pour que je devienne vice-présidence adjointe de la Chambre des communes. J’espère que les jeunes filles verront ainsi qu’elles peuvent, elles aussi, atteindre leurs objectifs », conclut Mme Hughes.